JUSTICE :
L’AFFAIRE CLAUDINE RAZAIMAMONJY

Depuis le début de la semaine, c’est le feuilleton sur l’affaire Claudine Razaimamonjy, personnalité économique proche du couple présidentielle, qui alimente toutes les conversations politiques à Madagascar.

Rappelons que ce Chef d’entreprise a été appréhendée à Mahamasina par le Bureau Indépendant Anti-Corruption « Bianco » pour être entendu à leur siège la Villa Piscine.

En effet, suite à ses refus de répondre aux nombreuses convocations sur des accusations de malversations sur des marchés publics à Antananarivo et à Fianarantsoa, le Bianco s’est résolument engagé à l’arrêter par tous les moyens.

Après plusieurs jours de garde à vue, elle vient d’être présentée à la Chaîne Pénale Malgache qui se trouve dans le quartier des 67Ha afin que le juge statue sur son sort soit par une remise en liberté ou soit par une mise sous mandât de dépôt.

Ses avocats et ses défenseurs sont donc venus en masse la soutenir et exige sa libération, d’autant plus que les proches du régimes considèrent qu’elle est victime de détention arbitraire.

Laissons donc la justice suivre son cours normalement et n’oublions pas que toutes personnes arrêtées bénéficient de la présomption d’innocence jusqu’au terme de son jugement !

M.R.

#MALAGASY

Taorian’ny fanadihadiana lalina an-dramatoa Claudine Razaimamonjy dia nalefan’ny « Bianco » teny amin’ny « Chaine Pénale » eny 67Ha izy androany ho hainoana mialohan’ny handraisan’ny mpitsara mpanao famotorana fanapahan-kevitra.

Raha tsiahivina dia andro maromaro tokoa izay no notanana teny amin’ny birao mahaleotena mikasika ny ady amin’ny Kolikoly nanaovana fanadihadiana mikasika vola amina miliara Ariary Rtoa Claudine Razaimamonjy izay olona akaikin’ny Filoham-pirenena no sady mpanolotsaina manokany

Niteraka resa-be tokoa moa ity raharaha fitanana an-dRtoa Claudine Razaimamonjy ity satri dia ankoatra ilay 48 ora voalazan’ny lalàna tokony hitanana olona dia voatery nanampy 48 ora indray ny « Bianco » hitazomana azy noho ny habetsahan’ny raharaha izay tsy teto Antananarivo ihany fa hatrany Fianarantsoa ihany koa.

Tonga nanotrona azy hatreny Ambohibao ka hatrety amin’ny Chaine pénale 67Ha moa ireo mpiara-dia aminy ka hita teny an-toerana ny loholona Riana Andriamandavy VII sy ireo solombavambahoaka sasan-tsasany.

Andoniaina Vally

#ENGLISH

Since the beginning of the week, it is the serial on the case Claudine Razaimamonjy, personality close to the presidential couple, which feeds all the political conversations in Madagascar.

Remember that this entrepreneur was apprehended in Mahamasina by the Independent Bureau Anti-Corruption « Bianco » to be heard at their headquarters the Villa Swimming pool.

Indeed, following its refusal to respond to the numerous convocations on charges of embezzlement on public procurement in Antananarivo and Fianarantsoa, ​​Bianco resolutely undertook to stop it by all means.

After several days in custody, she has just been presented to the Malagasy Penal Chain, which is located in the 67Ha district, in order that the judge may decide on his fate either by a release or by placing a warrant .

Her lawyers and her supporters have come in large numbers to support her and demand her release, especially since the relatives of the regime consider that she is the victim of arbitrary detention.

Let justice therefore follow its course normally and let us not forget that all arrested persons benefit from the presumption of innocence until the end of its judgment !

#PHOTOS


Photos : (c) LCVM

#VIDÉO

#LOCALISATION

#CONTACT

LE COEUR ET LA VOIX DE MADAGASCAR
TVMADA.COM – RADIOMADA.COM
BP. 3002
101 Antananarivo
Tel France : +33 (0) 7 82 96 12 35
Tel Madagascar : +261 (0) 34 93 281 97